Danse contemporaine - School of moon

français
Tags: #<Tag:0x00007f5ce9543b28>

#1

La compagnie de danse contemporaine Shonen d’Eric Minh Cuong Castaing va proposer une nouvelle création appelée School of moon.
Elle consiste à mettre en scène des enfants, 2 danseurs contemporains et des robots.
Cette pièce est une métaphore de la création de la post-humanité en trois actes : l’homme, l’homme et la machine, la machine.

Les défis artistiques sont :

  • Mettre en scène des enfants
  • Mettre en scène une interaction entre des humains et des robots
  • Mettre en scène des robots

Les robots utilisés seront des Nao et des Poppy.
Les représentations seront localisées, c’est à dire que les enfants dansant seront des enfants de la ville où la pièce se joue et il y aura aussi des séquences spécifiques en fonction des robots de la ville. Par exemple, HRP-2 du LAAS sera du spectacle à Toulouse.

Les dates clés sont :

  • 2 semaines de résidence en septembre au CDC de Toulouse
  • 2 semaines de résidence au KLAP de Marseille en décembre
  • 4 semaines de résidence au Ballet National de Marseille en janvier 2016
  • 2 semaines de résidence à Dusseldorf

Pour ce qui concerne Poppy, ce sera mon Poppy qui sera en jeu avec un autre. Je suis donc à la recherche d’un deuxième Poppy. Je me suis dit qu’il pouvait être intéressant d’utiliser les Poppy des villes de résidence. Si des personnes ont un Poppy à Toulouse et Marseille, et qu’elles sont intéressées par cette aventure, merci de me contacter.

Une résidence aura lieu à Bordeaux du 30 novembre au 4 décembre. En avez-vous entendu parlé les FLOWERS ? Est-ce qu’il y aurait moyen d’avoir un Poppy à ces dates ?

Je suis convaincu que cette aventure va permettre de donner un gros coup de pouce au projet Poppy par ses contraintes assez dures. Si des personnes sont intéressées pour m’aider, C’est avec plaisir.

Voici le plan d’attaque :

  • Modifier mon Poppy pour avoir la tête d’origine pour recentrer le robot

  • Développer le logiciel FIRE qui permet de piloter le robot lors du spectacle

  • Modifier l’avant-bras du robot afin d’ajouter un poignet à 2 ddl pour les mains

  • Ecrire la chorégraphie des robots.

  • option : mettre des yeux animatroniques à Poppy sur ce modèle


Marionnettes électriques
#2

ping @Comacina projet complementaire ?

Je n’en ai pas entendu parler mais il commence à y avoir plein de Poppy à bordeaux, on en trouvera bien un de dispo ^^


#3

OK, c’est une résidence au CRDP la Canopée de Bordeaux en partenariat avec l’INRIA… C’est pour ça que je me suis dit que vous en aviez entendu parler.

Ça peut être un projet complémentaire avec @Comacina, il y a un gros travail sur la notion de geste et de non-geste.


#4

J’en ai un peu entendu parler mais je n’ai pas trop de détails. Tu y es associé ?
Est-ce-que plus généralement cela t’intéresserait de venir faire une résidence à Bordeaux ? Si oui on pourrait sûrement trouver des solutions pour t’aider et t’accompagner.


#5

Oui j’y suis associé. Pour une résidence, oui ça m’intéresserait beaucoup mais je vois avec vous en fin d’été. Il faut que je me stabilise professionnellement d’abord.


#6

Bonjour,
Je suis enseignant en terminale technologique (STI2D ITEC) et les modifications que vous proposez pourraient tout à fait être le chahier des charges d’un ou deux de mes élèves pour leur baccalauréat.
Mais il me faudrait quelques précisions:

  • Modifier mon Poppy pour avoir la tête d’origine pour recentrer le robot
    J’avoue que je ne comprendpas cette demande la tête étant d’origine sur l’axe de symétrie de poppy
  • Modifier l’avant-bras du robot afin d’ajouter un poignet à 2 ddl pour les mains
    Je pense que c’est faisable
  • option : mettre des yeux animatroniques à Poppy sur ce modèle
    J’ai suivi le lien mais je n’ai pas trouvé de vidéo qui montrait clairement les degrès de liberté de l’ensemble de la tête et de ses différents éléments, si vous en aviez un lien à ce propos je serai preneur.
    Si vous pouviez préciser vos demandes pour le premier et le dernier point, cela m’aiderai à rédiger un cahier des charges pour mes élèves.
    En vous remerciant

#7

Bonjour,
Merci pour votre message
Voici ma version de poppy qui a une tete en polystyrène légère et un sac a dos lourd. Je vais supprimer le sac a dos qui déséquilibre tout. Et donc reprendre la tete originale.


Pour la main, j’ai simplifié la tâche. Je vais ajouter un poignet a 2 degrés de liberté en utilisant 2 xl-320. Je vais donc reprendre quelques pièces de ergo junior mais refaire la pointe du bras pour avoir de “belles” proportions. Il me faut cette pièce assez vite elle conditionne beaucoup les choregraphies. Je ne sais pas quand vous pouvez lancer les projets mais j’imagine pas pendant les vacances :smile:

Enfin, il y a les yeux animatroniques. Ici, c’est une option mais si le danseur a un regard… Ce serait superbe. Je vous specifierai le système avec plein de liens sous peu.


#8

Merci pour votre réponse, effectivemment cela ne peut se faire pendant les vacances. Néanmoins j’attends avec impatience la suite de vos liens. A bientôt donc


#9

Oui en effet, il y a une belle complémentarité.
La résidence aura t-elle lieu au Cuvier à Bordeaux?

Dans tous les cas, ce sera pertinent de se croiser.

à suivre!

Comacina capsule créative


#10

Oui la résidence aura lieu au Cuvier du 30 novembre au 4 décembre (les deux derniers jours seront des ateliers de travail avec les enfants :slight_smile: ). Je pense aussi qu’il peut y avoir complémentarité avec nos travaux. Je suis en plein travail sur la réalisation de chorégraphies (par logiciel), je pense que vos retours sur ce travail seraient intéressants. On pourra donc s’y croiser.


#11

Merci pour ta réponse, le rendez-vous est pris. Nous viendrons échanger avec vous.
En attendant bon travail!
m-a


#12

Bonjour,

à quel endroit est votre lycée ? Votre projet est très intéressant, nous travaillons beaucoup en ce moment au développement de Poppy comme un outil éducatif, et en particulier pour les lycées, voir les topics de la catégorie Education sur le forum: https://forum.poppy-project.org/c/community/education

@oudeyer et @droy


#13

Notre lycée est à Grasse dans les Alpes Maritimes 06130


#14

Des vidéos de présentations du colloque “Robotique et Education” que nous avons organisé récemment pourraient vous intéresser:


#15

Merci pour ces liens. Existe-t-il des vidéos montrant poppy entrain de danser et faisant de la percussion. En effet nous envisageons éventuellment une mise en scène avec des danseurs et des marimbistes par le biai d’une école de danse et des conservatoires de Grasse et de Nice.


#16

http://comacina.org/recherche-chien-noir-tete-ours/

http://comacina.org/travaux/


#17

et pour les maracas :smile:


#18

Il y avait également cette démo :


#19

Bon, je suis en pleine résidence de school of moon et j’apprends énormément sur les capacités de Poppy.
La connection wifi est déjà quelque chose de très aléatoire. Ma connection SSH (c’est juste pour controler le robot) est difficile à établir (c’est un truc que je n’avais pas chez moi)
Quand on force sur les moteurs, il y a perte de charge au niveau de la tête, ce qui fait resetter l’ODROID. Je compte voir pour une batterie spéciale pour la tête.
On cherche un emplacement pour la batterie. J’ai pris une 5000mAh qui tient super bien. Pour le moment, on l’a scotchée à la cuisse mais je vais la caler sur les fesses.
Les fils de connections entre les servo peuvent être gênant pour danser avec le Poppy (ou les Poppy, merci à la cité des sciences pour leur prêt)
Le logiciel FIRE n’est pas encore opérationnel. j’ai fait des modifs au dernier moment, et le logiciel m’apparaît pour le moment trop complexe. Je réfléchis encore à comment l’alléger (d’un point de vue complexité)

Ce sont des conditions extrèmes et je redecouvre le Poppy. Je le voyais assis sur une table piloté gentiment… Mais là c’est autre chose, je le vois vraiment dans sa globalité. Je découvre aussi comment il danse, même désarticulé, ça fait un truc. Je me mets aussi à haîr Poppy :wink:


#20

Je vais finir par faire un journal !!

Aujourd’hui, j’ai pu commencer à travailler avec les danseur avec Poppy. J’ai improvisé un code de secours pour aller droit au but. C’est un travail vraiment super interessant sur la découverte de son corps, sa souplesse, son equilibre. Le torse de Poppy est definitivement un gros plus. Nous avons essayé de faire des transitions de postures (couché/quatre pattes) et puis on a essayé la marche à quatre pattes.

Il n’empeche que je suis toujours embeté par l’impossibilité de le connecter au wifi à certains moment. ça coupe l’élan de travail. Il faut vraiment que je trouve le moyen de résoudre ce problème. Je vais essayer le dongle wifi de Génération Robot via le Poppy du Fablab de la cité des sciences. Au passage, merci à @daweeed pour son accueil.

C’est très intéressant de voir des danseurs s’occuper des problèmes d’équilibre d’un robot, on apprend énormément !!

Donc un bilan positif de cette journée mais qui montre qu’il y a encore beaucoup de boulot :slight_smile: