Projet Ergo JR Race (Première STI2D)

ergo-jr
français
Tags: #<Tag:0x00007f5ce7822be8> #<Tag:0x00007f5ce7822990>

#1

Ce projet a été créé par @nicog et @TSalem et réalisé par leurs élèves de première STI2D (option SIN et ITEC) du lycée Kastler à Talence.

Page internet du projet

https://www.poppy-education.org/2017/03/14/poppy-ergo-jr-race/

Contexte

Les élèves doivent par équipes concevoir et réaliser un robot dérivé du modèle Poppy Ergo Jr

Ce projet a pour but de participer à un challenge organisé en fin d’année de première et concerne les
classes de 1ST1 et 1ST2 suivant les enseignements de spécialité ITEC et SIN.

Le challenge prendra la forme d’une compétition sur les deux aspects suivants:

  • participer à une course de vitesse
  • participer à un concours de design

Déroulement du projet

Les ITEC s’occupent de la modélisation de la construction des pièces.
Les SIN s’occupent de la partie signale et numérique et travaillent sur le langage de programmation Snap! essentiellement.
Les deux classes sont réparties en plusieurs groupes qui collaborent souvent entre eux afin de faire avancer leur projet commun.

45h d’enseignements organisés de cette manière :

Assembler le robot : 4-5 heures
Configurer le robot (configurer les moteurs, se connecter, les premiers pas sur Snap!): 13-15h
Le reste (modélisation/conception pour les ITEC, partie signal et numérique/Snap! pour les SIN) : 25h

Ressources

Cahier des charges
CdCF_projet_Ergo-race.pdf (793.8 KB)

Mindmap du projet Ergo Jr Race
Mindmap_projet_Poppy_Ergo-race.jpg

Contre rendu des élèves des 3 groupes projet
CR_eleve_projet_1.pdf (538.6 KB)
CR_eleve_projet_2.pdf (720.8 KB)
CR_eleve_projet_3.pdf (621.7 KB)

Modélisation des projets des élèves en 3D
3D_projet_3 (1).exe (8.5 MB)

Proto du groupe projet 3

Remarques / Variantes / Améliorations

L’objectif de réaliser des robots complets et fonctionnels n’a pas été atteint par les élèves. Pour les groupes les plus avancés, les élèves ont réussi à réaliser une partie de la structure en ITEC et un début de programme des servos en SIN.
Principalement, les raisons sont liées aux contraintes inhérentes à la mise en place d’un nouveau projet. Cette session 2015-2016 considérée comme expérimentale a permis de faire un bilan sur les différents points du projet à faire évoluer ou changer pour les prochaines sessions.

  • Les élèves étaient très impliqués et dynamiques. Ils ont beaucoup d’idées et sont très créatifs mais ont eu des difficultés pour rester dans le cahier des charges ou pour vouloir faire des choses “réalisables” (donc beaucoup de “recadrage” a été nécessaire de la part de l’enseignant).

  • Les élèves ont passé beaucoup trop de temps sur la partie assemblage/configuration. Pour la prochaine itération, il faudrait trouver un meilleur équilibre (probablement juste faire une séance “initiation pour assembler le robot et se connecter”). L’assemblage du robot rentre dans le programme des élèves de l’option ITEC mais moins pour les élèves de l’option SIN.

  • Toutes les équipes sont parvenues à modéliser des robots.
  • L’établissement n’était pas équipé d’une découpe laser ce a fait perdre du temps.

  • Il serait préférable d’appliquer une démarche itérative pour la prochaine itération du projet car les élèves ont fait des choses bien mais n’ont rien à montrer de fonctionnel à la fin.